service Jeunesse

|
© Collectif RS 2010

Les relations internationales

Les relations internationales du secteur jeunesse sont gérées en étroite collaboration par :

Ils en déterminent conjointement les axes et priorités.
Plus particulièrement:

  • La cellule "Relations internationales" coordonne l'ensemble de l'activité internationale de l'Administration générale de la Culture et assure certaines représentations extérieures, en particulier dans le secteur de la jeunesse.
  • Le Service de la Jeunesse participe à la définition des axes et priorités de la politique internationale de jeunesse et représente la Fédération Wallonie-Bruxelles auprès d'instances spécifiques telles que la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports d'expression française et l'Union économique du Benelux.
  • le Bureau International Jeunesse met en œuvre les actions du programme Jeunesse de la Commission européenne ainsi que des programmes bilatéraux d'échanges de jeunes tel que le programme Axes Sud et les programmes de l'Agence Québec Wallonie Bruxelles pour la Jeunesse.

Union Européenne

L’Union européenne regroupe 28 pays à ce jour. Trois pays assurent la Présidence du Conseil des Ministres de l’Union européenne (UE) pour une période de 18 mois, soit 6 mois chacun. Le trio actuel (janvier 2016-juin 2017) est composé des Pays-Bays, de la Slovaquie et de Malte  A partir du 1er juillet 2017, la Slovaquie présidera le Conseil des Ministres de l’UE.

Les décisions prises par le Conseil des Ministres sont préparées par des groupes de travail regroupant des représentants de chaque état membre de l’UE ainsi que la Commission européenne (COM). Les thèmes débattus sont proposés par les Présidences avec l’accord du Secrétariat du Conseil et la COM. Ensuite, durant 5 mois environ, les débats ont lieu afin de s’accorder sur les décisions à prendre. Enfin, les décisions sont confirmées par les Ministres des différents Etats membres, lors du Conseil des Ministres qui a lieu en fin de chaque présidence.

 Pour préparer les décisions  prises en Conseil des Ministres, l’avis des jeunes est sollicité par le mécanisme que l’on appelle le  Dialogue structuré .

Les jeunes ont leur mot à dire!

L'UE sollicite l'avis des jeunes à travers le "dialogue structuré": 

Tous les 6 mois, une consultation à grande échelle est menée dans chaque pays, en lien avec la ou les thématiques définies par les Présidences en fonction.

Les thématiques sont variées et concernent tous les jeunes : emploi, intégration sociale, travail de jeunesse, ... En Belgique, 3 consultations ont lieu en parallèle : en Communauté flamande, en Fédération Wallonie-Bruxelles et en Communauté germanophone.

Elles sont coordonnées par les groupes nationaux de travail qui rassemblent le Conseil de Jeunesse, les représentants du Ministère, des experts, des jeunes impliqués dans la consultation, des chercheurs,... Pour la Belgique francophone, c’est le Conseil de la jeunesse qui coordonne la consultation et le groupe national de travail.

En fin de chaque consultation, les résultats sont compilés et envoyés au groupe de pilotage européen. Celui-ci rassemble des représentants des 3 présidences, la Commission et le Forum européen pour la Jeunesse. Ensemble, ils préparent la Conférence européenne de jeunesse qui rassemble des représentants des jeunes de chaque pays, impliqués dans la consultation,  ainsi que des représentants des Etats membres, la COM et le Forum européen de la Jeunesse.

Lors de la Conférence européenne de jeunesse, les jeunes ont l’occasion de discuter directement avec les représentants des Etats membres. Ensemble, ils s’accordent sur des recommandations conjointes.

Ces recommandations conjointes, résultat des discussions entre jeunes et décideurs politiques, sont prises en considération pour les décisions finales lors du Conseil des Ministres.

Pour ce 5ème cycle du Dialogue Structuré, la thématique choisie par le trio de Présidence (Pays-Bas, Slovaquie et Malte) est de «  Permettre à tous les jeunes de s’engager dans une Europe diverse, connectée et inclusive » . La Belgique francophone, on a choisi de se concentrer sur la vision des jeunes pour créer leur société de demain. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.dialoguejeunesse.be

Le Conseil de l’Europe et les Jeunes

Le Service de la Jeunesse du Conseil de l'Europe relève de la Direction de la citoyenneté démocratique et de la participation du Conseil de l’Europe. Le Service jeunesse élabore des lignes directrices, des programmes et des instruments légaux pour le développement d'une politique de jeunesse cohérente et efficace à un niveau local, régional, national et européen. Il fournit des soutiens éducatifs et financiers pour les activités internationales de jeunesse. Ces activités ont pour objectif de promouvoir la citoyenneté, la mobilité, les droits de l'homme, la démocratie et le pluralisme culturel. De plus, il aspire à centraliser, puis à disséminer l'expérience et la connaissance des modes de vie et des aspirations des jeunes européens.