service Jeunesse

|

Politiques locales de jeunesse

 Vers une politique locale de jeunesse plus participative

 Acte 1 : projet et communes pilotes

Faire participer directement les jeunes aux projets de société qui les concernent favorise l’apprentissage de la citoyenneté et incite davantage à participer à la vie collective. A cet effet, les pouvoirs locaux, véritable entité de proximité, apparaissent comme des acteurs et lieux privilégiés de concrétisation. 

Dans ce cadre et afin d’impulser de véritables politiques de jeunesse concertées et émancipatrices au niveau local, la Ministre de la Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Isabelle Simonis, en collaboration avec les Ministres régionaux des Pouvoirs locaux, Paul Furlan pour la Wallonie et Rudi Vervoort pour Bruxelles-Capitale, et la Ministre en charge de la Jeunesse de la COCOF, Fadila Laanan, ont organisé le jeudi 30 juin 2016, aux Moulins de Beez, le colloque « Vers une politique locale de jeunesse plus participative » en présence de plus de 100 participants essentiellement issus des exécutifs locaux et du secteur de la jeunesse. 

« Les jeunes sont les bâtisseurs de la société de demain. C’est à partir d’eux et avec eux que nous pourrons sortir des contradictions de la société actuelle, que nous pourrons faire émerger des idées progressistes et insuffler un nouveau modèle de société », souligne Fadila Laanan.

Après une présentation du projet général porté par la Ministre Simonis, les participants se sont vus exposer une méthode pour un diagnostic territorial concerté des politiques locales jeunesse en place et des besoins de terrain, en vue d'élaborer un plan stratégique d’actions communale dans ces matières associant pouvoir communaux et opérateurs de jeunesse. « Ce projet vise à développer de véritables politiques locales de jeunesse réfléchies collectivement en tenant compte tant des enjeux portés par les associations et les jeunes, que de ceux poursuivis par les responsables communaux, avec l'objectif de développer la participation et la citoyenneté des jeunes », précise la Ministre de la Jeunesse, Isabelle Simonis.

Des expériences de terrain et avis d’experts ont également été partagés avec les participants qui ont, en outre, reçus des fiches reprenant la majorité des dispositifs législatifs et réglementaires de soutien aux initiatives de jeunesse et de participation actuellement en place en Wallonie et à Bruxelles.

La matinée s’est clôturée avec le lancement d'un appel à candidature visant à désigner les communes pilotes wallonnes et bruxelloises qui expérimenteront, dès cette année, ce projet de politique communale concertée.  Un budget de 50.000 euros a été provisionné dans les crédits de la Ministre de la jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour assurer l'accompagnement des projets et la formation des acteurs. 

Les résultats de ces projets seront évalués en 2017. Si cette évaluation s’avère positive, le projet pourra être généralisé à l’ensemble des communes wallonnes et bruxelloises d’ici la fin de la législature. « La participation citoyenne comme vecteur de cohésion sociale et de vivre-ensemble dans nos quartiers est essentielle. Et, l’implication des jeunes dans cette dynamique est un ingrédient indispensable à la réussite de ces politiques de proximité. », conclut le Ministre, Paul Furlan.

Plus d’infos ? Cédric Garcet  – 0473/35.29.29. – Cedric.GARCET(at)gov.cfwb.be