service Jeunesse

|

une relation gagnante pour un enjeu commun

Construire des partenariats entre le secteur de la jeunesse et le secteur de l’en­seignement peut prendre diverses formes et constitue une plus-value essentielle ! Les femmes et les hommes travaillant au sein de ces secteurs poursuivent et par­tagent une finalité commune: former des Citoyens Responsables Actifs Critiques et Solidaires ! Bien entendu les méthodes éducatives sont propres à chacun des secteurs et leur complémentarité est une richesse pour le développement global des enfants et des jeunes. Créer des ponts entre les mondes de l’Education formelle et non formelle (Ecole/Jeunesse) permet de donner de la cohérence entre les différentes actions éduca­tives portées de part et d’autre. Cela participe à l’amélioration du vivre ensemble dans les classes, les écoles, les quartiers, et la société de manière générale.» En savoir plus

Connaissez-vous le secteur Jeunesse?

  • QUELQUES CHIFFRES

Le secteur de la jeunesse, c’est 5 coordinations régionales d’écoles de devoirs, 93 Organisations de jeunesse, 203 Centres de jeunes et près d’un millier de groupes locaux de mouvements de jeunesse et plus d’une centaine de groupes locaux de mouvements thématiques agréés qui développent leur action au service de la société sur le territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le secteur de la jeunesse, c’est plus de 2000 emplois.

Le secteur de la jeunesse, c’est également plusieurs dizaines de milliers de jeunes bénévoles qui s’engagent.

Le secteur de la jeunesse, c’est enfin et surtout plusieurs centaines de milliers d’enfants et jeunes qui bénéficient de son action.

  • LES GRANDES FINALITÉS

« Former des CRACS » est la finalité du travail mené par les opérateurs jeunesse agréés par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Citoyens : des individus qui sont membres de la société dans laquelle ils ont une place à prendre, une voix à porter.

Responsables : des individus qui sont informés de leurs droits et responsabilités, des réalités de la société qui les entoure et font des choix en connaissance de cause.

Actifs : des individus qui s’engagent en tant qu’acteurs de la société, collectivement ou individuellement.

Critiques : des individus qui discernent les informations et forgent un point de vue éclairé.

Solidaires : des individus qui développent du lien social et s’engagent vis-à-vis des autres.

Ces actions se construisent via les méthodes de l’éducation permanente, c’est-à-dire des méthodes démocratiques d’action et de participation des publics à la société. » En savoir plus 

Foire aux Questions